Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Tout savoir sur les citadines

Le guide pour comprendre le marché des citadines.

Les citadines sont des voitures parfaitement adaptées à la conduite en ville. En plus d’une faible consommation, ces véhicules sont proposés sur le marché à des prix abordables et offrent un confort de conduite optimal. Vers quelle citadine se tourner ? Tout ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce qu’une citadine ?

Les citadines sont des voitures à usage principalement urbain. Catégorisées dans les segments automobiles A (mini-citadines ou urbaines) et B (sous-compactes ou polyvalentes), les citadines se distinguent par leur petite taille et leur faible consommation. Très maniables et pratiques, elles s’adaptent parfaitement à la ville et permettent de se garer facilement.
Les citadines du segment A sont les plus petites proposées sur le marché, avec une longueur qui varie entre 3,1 m et 3,6 m. Ne disposant que de 4 places et d’un volume de coffre réduit, ces citadines se destinent principalement à la ville.
A l’inverse, les citadines du segment B sont aussi à l’aise pour un usage urbain que pour de plus longs trajets, d’où leur nom de « citadine polyvalente ». Plus longues que celles du segment B avec une taille allant de 3,7 m à 4,1 m, elles conservent néanmoins les avantages d’une citadine taillée pour la ville. 

Origines et évolutions de la citadine

La citadine est une catégorie de voiture assez récente. Elles apparaissent pour la première fois dans les années 1950 avec notamment la Mini, appartenant au segment A. Produite pendant 40 ans, elle a été vendue à plus de 5,3 millions d’exemplaires. Les citadines polyvalentes, provenant du segment B, font leur apparition dans les années 1970. Plus longues que leurs consœurs, elles ont été développées pour allier confort sur route et praticabilité. Renault est l’un des premiers constructeurs à se lancer dans cette gamme avec la R5. 
L’offre de citadines, segments A et B confondus, va se diversifier à partir des années 1980. Des constructeurs comme Citroën, Fiat, Peugeot, Volkswagen ou encore Toyota vont tour à tour sortir un ou plusieurs modèles de citadines. Très populaires dans les pays européens, notamment en France et en Italie, elles séduisent également au Japon et en Corée du Sud. De nos jours, les citadines polyvalentes sont les plus appréciés et dominent le marché, mais certaines mini-citadines comme la Fiat 500 sont aussi très appréciées. 
Particulièrement adapté à un usage urbain, le 100% électrique constitue aujourd’hui un segment de choix pour le développement de citadines. Il n’est plus rare de voir des voitures électriques comme la Renault Zoé ou la Peugeot e-208 parcourir les villes. 

À qui sont destinées les citadines ?

Comme leur nom l’indique, les citadines se destinent principalement aux citadins, notamment celles appartenant au segment A. Les voitures du segment B, les citadines polyvalentes, peuvent séduire un public plus large. Pratiques pour la conduite en ville et à l’aise sur route, elles s’avèrent aussi très utiles pour certaines catégories de professionnels. 

Quelles sont les citadines iconiques ?

La citadine de référence n’est autre que la Fiat 500. Lancée en 1957, la première génération de Fiat 500 a été produite à plus de 4 millions d’exemplaires en moins de 20 ans. Relancée en 2007, la Fiat 500 reste une valeur sûre. Une troisième génération, baptisée nouvelle 500 S, a d’ailleurs vu le jour en 2016. Au niveau des constructeurs français, la Renault Twingo a longtemps dominé le marché. Produite pour la première fois en 1993, elle a marqué son époque.  
Plus récemment, la Peugeot 208 a su parfaitement prendre le relais de la 206. Avec la Renault Clio, elle occupe le haut du tableau en termes de vente. Ces véhicules sont plébiscités car ils offrent un confort satisfaisant et sont très peu gourmands. Ils se faufilent partout et sont particulièrement adaptés à la circulation urbaine.  

Quels sont les modèles de citadines disponibles sur le marché de l’occasion ?

De nombreux modèles de citadines sont actuellement présents sur le marché de l’occasion. De la Smart Fortwo à la Toyota Yaris en passant par la Ford Fiesta, la Dacia Sandero ou encore la Citroën C3, il y en a pour tous les goûts. Focus sur 3 citadines disponibles sur le marché de l’occasion :

La Renault Clio : polyvalente et séduisante

Le design et la finition de l’habitacle de la Clio 5 ont connu quelques évolutions : assemblages soignés, matériaux plus valorisants et tablette tactile. Cette voiture propose des moteurs essence et diesel de 75 à 90 ch. Elle consomme en moyenne 5 l/100 km. Il faut compter environ 181 € pour faire réviser sa Renault Clio.  

L’Opel Corsa : fiable aussi bien en version hybride qu’en électrique

Elle propose une palette de motorisations et un design minutieusement travaillé. Sa version 1.2 16V Cosmo embarque une boîte de vitesse manuelle à 5 vitesses. Elle est propulsée par un moteur 4 cylindres de 75 ch et affiche une consommation de 6.3 l/100 km. Elle est aussi disponible en version 100 % électrique. En moyenne, le prix de la révision d’une Opel Corsa s’élève à 152 €.  

La Volkswagen Polo : une des meilleures de sa catégorie

Souvent perçue comme la star des citadines, elle est très homogène et présente un design moderne. Sa version 1.4i embarque une boîte manuelle à 5 vitesses. Elle est propulsée par un moteur 4 cylindres de 60 ch et consomme 6.1 l/100 km en cycle mixte. Pour une Volkswagen Polo, le prix de la révision est généralement de 157 €.  

Quels sont les avantages d’une citadine ?

Les citadines présentent de nombreux avantages, notamment en ville. En plus d’exceller en conduite urbaine avec une consommation modeste, leurs petits gabarits permettent de se garer aisément.  Le confort de ces véhicules n’est plus à démontrer, permettant notamment aux citadines polyvalentes d’effectuer de longs trajets tout en transportant plusieurs personnes en toute sérénité. Enfin, les citadines sont appréciées pour leurs possibilités de personnalisation et les technologies intégrées dans l’habitacle.  
Reines du trafic urbain, les citadines sont naturellement les voitures privilégiées des citadins. Celles appartenant au segment B, plus à l’aise sur route que celles du segment A, séduisent également un public plus large, notamment les professionnels devant effectuer tout type de trajets.