Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

FIAT

Tout savoir sur le constructeur automobile Fiat

Le constructeur automobile italien Fiat est considéré comme le symbole du miracle économique italien. Il doit sa création à une trentaine d’actionnaires, dont Giovanni Agnelli. Le groupe englobe des activités automobiles ainsi que des activités industrielles.


Suite au rachat de Chrysler en janvier 2014, Fiat Group Automobiles est devenu Fiat Chrsyler Automobiles (FCA), composé des marques Fiat, Lancia, Alfa Romeo, Maserati, Abarth, Chrysler, Dodge, Jeep et RAM. En 2020, le groupe opère une nouvelle fusion, cette fois-ci avec le groupe PSA. Le Groupe Stellantis, qui comprend les marques de PSA et de FCA, devient alors le quatrième plus grand groupe automobile mondial. 

L’histoire du groupe Fiat


Fiat est l’acronyme est de Fabbrica Italiana Automobili Torino qui se traduit en français par Fabrique italienne d’automobiles de Turin. Ce constructeur italien de voitures est basé à Turin et plus précisément à Lingotto. Sa fondation remonte au 11 juillet 1899 lorsque trente actionnaires parmi lesquels Ceirano, Vincenzo Lancia, Faccioli ou Agnelli décident de s’associer. A la sortie de la Première Guerre mondiale, à laquelle Fiat a contribué, le constructeur italien présente en 1919 la 501, 505 et 510, des véhicules utilitaires, et le premier tracteur, le 702. Dans les années 1930, Fiat se construit un empire avec des usines sur trois continents. Son élan sera néanmoins freiné par la Seconde Guerre mondiale. 
Grâce au boom économique de 1958, la production augmente de façon exponentielle. La capacité des usines de Mirafiori est littéralement doublée. Le lancement de la Fiat 500, produite entre 1957 et 1975, est le symbole de ces années avec plus de 4,25 millions d’unités produites. Dans les années 1980, Fiat lance de nombreux modèles à succès, comme la Panda ou la Tipo. En 2007, 50 ans après, Fiat relance un nouveau modèle de la Fiat 500. 

Les principales voitures d’occasion proposés par Fiat


Fiat a suivi l’exemple de Mini en surfant sur la vague de la nostalgie et du revival avec la version moderne de la 500. En matière de ventes de véhicules d’occasion, la Fiat 500 arrive à la 25e position avec 51 925 véhicules commercialisés en 2019 en France. 
Face à la montée en puissance des SUV, Fiat n’a pas hésité à proposer la 500 X, qui n’est autre que la version surélevée de la 500. Elle est disponible en essence avec le 1,4 MultiAir 140/162/170, le 1,6 110 et le 2,4 184. Les motorisations diesel sont les 1,3 95, 1,6 120 et 2,0 140/170. Ces moteurs consomment entre 3,8 et 8 l/100 km. Les finitions sont nombreuses pour satisfaire tout le monde : Club, City Cross, Cross, Lounge et Sport.
La Fiat Panda III se présente sous la forme d’une petite citadine. Elle est équipée de trois types de motorisations, à savoir le 1,0 FireFly 70 en hybride, le 1,3 MJT 75/80/95 en diesel ainsi que les 0,9 TwinAir 65/85/90 et 1,2 Fire 69 en essence. Ces moteurs brillent par leur sobriété avec une consommation mixte située entre 3,6 et 6 l/100 km. 
Concernant les compactes d’occasions, la Fiat Tipo se positionne comme une valeur sûre. En essence, elle est animée par les moteurs 1,0 100, 1,4 95/120 et 1,6 110. Les motorisations diesel ne sont pas en reste avec le 1,3 Multijet 95 et le 1,6 Multijet 120/130. La consommation reste mesurée avec 4 à 6,3 l/100 km. En matière de finitions, et hormis le modèle de base Tipo, il est possible de choisir entre Pop, Easy et Lounge.
La Fiat Grande Punto est la troisième génération de cette citadine polyvalente. En fonction des souhaits de chaque client, il pourra choisir entre les niveaux de finition Active, Dynamic, Emotion, Sport et Orange II qui est une série spéciale. Les motorisations diesel restent relativement sobres et la consommation du 1,3 MJT 75 est inférieure à 5 l/100 km. 

Les atouts de Fiat


Depuis le début de son activité, de nombreux trophées internationaux ont été décernés au groupe Fiat. Ses véhicules ont plusieurs fois obtenu le titre de voiture de l’année en Europe comme la Uno en 1984 ou encore la 500 II en 2008. Les véhicules construits par la marque se montrent fiables et sont proposés à des tarifs attractifs. L’atout majeur de Fiat concerne sa santé financière. À l’instar de Volkswagen ou de BMW, elle possède d’autres marques et n’a jamais été contrainte de mettre la clé sous la porte.
Fiat ne compte pas rater le virage des voitures électriques avec son plan axé sur l’électrification. Présenté en juin 2018, celui-ci concerne un investissement de 9 milliards d’euros pour le développement de voitures hybrides et électriques d’ici à 2022.
La marque a participé à plusieurs compétitions automobiles avec à la clé plusieurs titres. En rallye, elle a notamment remporté 3 titres de champion du monde constructeur (1977, 1978 et 1980) et 2 titres de champion du monde pilotes (1978 et 1980).